Loeiz Laurent

Loeiz Laurent vient de nous quitter mais on peut conserver sa pensée en lisant ou relisant ses textes. On trouvera ici en ligne son « testament » intitulé « J’ai pas joué » ainsi que la version fin 2009 de son dernier ouvrage, resté sans éditeur « Le département autrement ou comment retricoter le territoire » dont le sous-titre semble hélas prémonitoire : « Un fiasco programmé : la réforme des structures territoriales ».

Loeiz Laurent « J’ai pas joué »   http://www.christophe-terrier.com/Articles/Laurent-japajoue.pdf

Loeiz Laurent « Le département autrement »  http://www.christophe-terrier.com/Articles/Laurent-departement.pdf

Publications de Loeiz Laurent disponibles à la bibliothèque de l’Insee : http://bibliotheque.insee.net/opac/index.php?lvl=author_see&id=33430

Le Code Officiel Géographique – avant pendant et autour

Document de référence sur la codification des territoires français, réalisé par Gérard Lang (retraité-Insee).

Version mise à jour au 01/01/2015.

Les versions précédentes ont été éditées dans la collection des documents de travail de l’Insee.

Cet ouvrage comprend un document principal et un volume d’annexes et tableaux.

document principal :

volume d’annexes et tableaux :

Atlas des mobilités touristiques

L’Atlas des mobilités touristiques n’est plus commercialisé par les éditions Autrement.   Les auteurs, Françoise Potier et Christophe Terrier, vous en proposent ici une version libre en ligne. L’usage public de ces documents est autorisé en citant la source.

Atlas des mobilités touristiques

télécharger – l’Atlas complet (pdf 112 pages) :   version complète

– les pages d’une  région  (pdf 4 pages) : Alsace / Aquitaine / Auvergne / Bourgogne / Bretagne / Centre / Champagne-Ardenne / Corse / Franche-Comté / Ile-de-France / Languedoc-Roussillon / Limousin / Lorraine / Midi-Pyrénées / Nord-Pas-de-Calais / Basse-Normandie / Haute-Normandie / Pays de la Loire / Picardie / Poitou-Charentes / Provence-Alpes-Côte d’Azur / Rhône-Alpes

– les textes et tableaux (pdf 26 pages) (Présentation générale, méthodologie…)

Big data, traces numériques et observation du tourisme

Espaces publie un cahier Big data, traces numériques et observation du tourisme.

Revue Espaces n°316 –  Janvier 2014 – 128 pages  Editions Espaces tourisme & loisirs

*Les traces numériques des touristes. Un renouvellement de l’observation touristique ? par Carine Fournier , Sébastien Jacquot

*Du bon usage des big data ou comment concilier acuité du regard et cohérence de la vision
par Michel Houée

*Big data is watching you. La guerre des traces est déclarée   par Christophe Terrier
*Les techniques du tracking appliquées à la recherche sur le tourisme. Enjeux et perspectives  par Noam Shoval
*Bouches-du-Rhône Tourisme ouvre les portes du big data d’Orange. Le programme Flux Vision par Isabelle Brémond, Véronique Brizon, Christel Berlingué
*Observation des données de la téléphonie mobile. Des perspectives prometteuses qui restent à confirmer  par Patrick Vece
*Observer les pratiques touristiques en croisant traces numériques et observation ethnographique. Le projet de recherche Imagitour    par Bérengère Branchet, Gaël Chareyron, Saskia Cousin, Jérôme Da Rugna, Maxime Michaud, Sdairi Piñeros

*La Côte d’Azur prévoit la fréquentation de la saison à venir grâce aux données des GDS
par Patrick Vece, Sébastien Cron
*Observation touristique permanente à l’échelle d’une métropole. L’expérience d’Amsterdam  par Olivier Ponti

Présentation des articles du cahier :

Big data, traces numériques & observation du tourisme
Les traces numériques (téléphone mobile, internet…) de tous les individus dans le monde sont captées, enregistrées, analysées et stockées dans ce que l’on appelle désormais les big data. Les techniques d’observation touristique se penchent aujourd’hui sur l’analyse de ces traces : celles que sèment les touristes lors de leur passage (via leur téléphone, leur smartphone, leur carte bancaire…), celles qu’ils publient (sur les réseaux sociaux, notamment) ou celles qu’ils produisent dans le cadre d’un protocole méthodologique (GPS permettant le tracking). Les enjeux liés à l’exploitation de ces traces numériques concernent notamment l’accès aux big data (qui ? à quel prix ?), la représentativité des données collectées et leur interprétation. Pour le moment, ce type d’observation garde, pour l’essentiel, un caractère expérimental. Complémentaire des techniques d’enquête “traditionnelles”, l’analyse des traces numériques ne peut (ni ne pourra) se substituer totalement à elles.

Les traces numériques des touristes. Un renouvellement de l’observation touristique ?
par  Carine Fournier , Sébastien Jacquot

Après s’être intéressées aux traces physiques laissées par les touristes, les techniques d’observation se penchent désormais sur leurs traces numériques, qu’il s’agisse de données semées lors de leur passage (via leur téléphone, leur smartphone, leur carte bancaire…), de données publiées (sur les réseaux sociaux, notamment) ou de données produites par ces mêmes touristes dans le cadre d’un protocole méthodologique (GPS). Les enjeux liés à l’exploitation de ces traces numériques concernent tant leur collecte que leur représentativité ou leur interprétation. Pour le moment, ce type d’observation garde, pour l’essentiel, un caractère expérimental.

Du bon usage des big data ou comment concilier acuité du regard et cohérence de la vision
par Michel Houée

Recourir à des données dérivées de la gestion d’opérateurs non touristiques pour éclairer les enjeux de l’économie du tourisme n’est pas une idée nouvelle. Mais la prise de conscience de la valeur marchande de ces données (désormais désignées sous l’appellation big data) par les opérateurs concernés, d’une part, et la concurrence montante entre institutions territoriales à vocation touristique dans le cadre de la réforme territoriale, d’autre part, modifient sensiblement la problématique, tandis que le dispositif public d’observation peine à maintenir sa fonction d’instrument de cohérence. Selon la tournure que vont prendre, dans les mois qui viennent, ces diverses mutations, c’est la capacité à entretenir et à enrichir le potentiel d’analyse économique du tourisme qui est en jeu.

Big data is watching you. La guerre des traces est déclarée   par Christophe Terrier

Les traces numériques (téléphone mobile, internet…) de tous les individus dans le monde sont captées, enregistrées, analysées et stockées. Le mouvement en marche représente une évolution fondamentale pour notre société, en matière tant de protection de la vie privée que de connaissance publique. Car, en Europe tout au moins, la statistique publique n’a ni les moyens financiers, ni les possibilités éthiques d’exploiter ces données. Elle pourrait cependant utiliser les données de flux téléphoniques et de paiement par carte bancaire. Il faudrait toutefois légiférer pour obliger les opérateurs à transmettre les données aux services statistiques publics concernés.
Les techniques du tracking appliquées à la recherche sur le tourisme. Enjeux et perspectives  par Noam Shoval

Parce qu’il permet de faire du tracking, c’est-à-dire de capter les mobilités en tout lieu et en temps réel, le développement des récepteurs GPS et des smartphones ouvre de nouvelles perspectives en matière d’observation. Depuis une dizaine d’années les chercheurs travaillant sur le tourisme se sont emparés de ce thème d’étude. Pour le moment, leurs travaux portent surtout sur des sites de taille réduite. Les perspectives, à tous les échelons géographiques, sont nombreuses.
Bouches-du-Rhône Tourisme ouvre les portes du big data d’Orange. Le programme Flux Vision    par Isabelle Brémond, Véronique Brizon, Christel Berlingué

À l’occasion de Marseille-Provence 2013 et dans le cadre d’un partenariat expérimental avec Orange, le département des Bouches-du-Rhône a analysé sa fréquentation touristique en exploitant les données collectées par le réseau de téléphonie mobile. Une nouvelle gamme d’indicateurs sur la mobilité des personnes (résidents, touristes et excursionnistes) a été élaborée dans trois grands domaines : évaluation de la fréquentation d’un événement spécifique, analyse de la fréquentation quotidienne dans différents secteurs du département, mesure de la mobilité des flux touristiques au sein de ces secteurs. Le dispositif ainsi développé, baptisé Flux Vision, est aujourd’hui proposé à tous les départements de France, dans le cadre notamment d’un partenariat entre RN2D et Orange.

Cet article d’Isabelle Brémond inclut un encadré d’une page de Véronique Brizon et Christel Berlingué : « Flux Vision tourisme se déploie dans toute la France ».
Observation des données de la téléphonie mobile. Des perspectives prometteuses qui restent à confirmer   par Patrick Vece

L’observation des données numériques de la téléphonie mobile offre de nombreuses perspectives pour la mesure statistique et le suivi des mouvements touristiques. L’exploitation des données des opérateurs semble même représenter la meilleure perspective de parvenir à terme à une approche statistique comparable pour l’ensemble des territoires. Dans la pratique, si elles offrent de nombreux avantages, les données que la téléphonie mobile est en mesure de fournir ne satisfont pas encore entièrement les besoins du statisticien, même si elles peuvent faire le bonheur de l’observateur.
Observer les pratiques touristiques en croisant traces numériques et observation ethnographique. Le projet de recherche Imagitour   par Bérengère Branchet, Gaël Chareyron, Saskia Cousin, Jérôme Da Rugna, Maxime Michaud, Sdairi Piñeros

Rassemblant une équipe pluridisciplinaire, le projet de recherche Imagitour, centré sur le Val de Loire, croise l’analyse de données numériques géolocalisées établies à partir des publications en ligne des internautes sur des sites de partage (photos sur Panoramio, Flickr et Instagram, commentaires sur Tripadvisor et Hotels.com), d’une part, et l’observation ethnographique des pratiques touristiques dans différents sites et circuits de la destination, d’autre part. Les premiers résultats, prometteurs, montrent la pertinence, pour l’observation des pratiques touristiques, de méthodologies utilisant de façon complémentaire les approches virtuelles et matérielles.

La Côte d’Azur prévoit la fréquentation de la saison à venir grâce aux données des GDS
par Patrick Vece, Sébastien Cron

Afin de permettre aux prestataires touristiques de la Côte d’Azur d’anticiper la saison à venir, le comité régional du tourisme a choisi de s’appuyer sur la solution Forwardkeys, fondée sur le big data issu des réservations aériennes effectuées dans les principaux GDS (global distribution systems). De premières expérimentations ont permis de valider la pertinence de cet outil, et d’affiner son utilisation aux spécificités de la destination. La force de cette solution est qu’elle permet de suivre l’évolution des réservations vers la destination, en temps réel et par marché émetteur. Elle permet aussi à la destination de comparer cette évolution à celle de ses concurrentes.

Cet article de Patrick Vece inclut un encadré d’une page de Sébastien Cron : « La solution Forwardkeys ».
Observation touristique permanente à l’échelle d’une métropole. L’expérience d’Amsterdam    par Olivier Ponti

Amsterdam Marketing est chargé par la ville de gérer un système d’aide à la décision s’appuyant sur un dispositif d’observation touristique. Ce dernier combine des techniques classiques, comme les enquêtes visiteurs, avec une grande diversité d’outils en ligne. Pour ce qui est de l’analyse des traces numériques des visiteurs, Amsterdam Marketing a fait le choix de se focaliser sur les traces laissées sur ses propres outils (site internet, plateau téléphonique…). Les visiteurs utilisant une city card fournissent également de nombreuses informations sur leurs pratiques (transports en commun, entrées dans les musées et attractions…). Une des forces du système amstellodamois est que la collecte, le traitement et la restitution de l’information fonctionnent en continu et, pour une part significative, de façon autonome.

Bibliographie de Christophe Terrier

* La guerre des traces in Espaces n°316, janvier 2014 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/traces-d

* Le Mouv’hybride in Hybride, Hybridation, Hybridité / 3èmes Rencontres internationales TTT3, Grenoble, mars 2012 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/Mouvhybride2.pdf

* De la résidence à la présence, faire évoluer les concepts pour mieux comprendre l’évolution, in Niels Martin, Philippe Bourdeau et Jean-François Daller (dir.) « Les migrations d’agrément : du tourisme à l’habiter », éditions L’Harmattan 2012,  , pages 249 à 263 – TERRIER Christophe

* Aménagement du territoire et géographie du peuplement in Population & Avenir n°705 novembre-décembre 2011 – TERRIER Christophe

Population & Avenir http://www.population-demographie.org/revue04.htm (accès payant)

* La valeur des données géographiques in L’Espace géographique n°2/2011 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.fr/ct2-textes/valeur-des-donnees.pdf

L’Espace géographique http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=EG_402_0103 (accès payant)

* Démographie et mouvement en ligne sur Cybergeo, 2010 – TERRIER Christophe

http://cybergeo.revues.org/23008?lang=fr

.* Distinguer la population présente de la population résidente, in Courrier des Statistiques n° 128 – Insee, 2009 – TERRIER Christophe

http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/cs128k.pdf

* Atlas des mobilités touristiques, éditions Autrement, 2007 – POTIER Françoise, TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/atlas-des-mobilites-touristiques-2/

* Mobilité touristique et population présente – Les bases de l’économie présentielle des départements, édition Direction du Tourisme, 2006 – TERRIER Christophe (dir)

www.christophe-terrier.com/presence/

* Population présente : méthodes de détermination à partir des enquêtes sur les touristes, Communication aux Journées de Méthodologie Statistique de l’INSEE, 2005 – TERRIER Christophe, SYLVANDER Marguerite, KHIATI Abdel, MONCERE Véronique

http://jms.insee.fr/files/documents/2005/307_1-JMS2005_SESSION11_TERRIER-SYLVANDER-KHIATI-MONCERE_ARTICLE-VDEF.PDF

* En haute saison touristique, la population présente double dans certains départements, INSEE-Première  n°1050, 2005 – TERRIER Christophe, SYLVANDER Marguerite, KHIATI Abdel

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1050

* Flux et afflux de touristes : les instruments de mesure, la géomathématique des flux, in revue FLUX, Cahiers scientifiques internationaux Réseaux et Territoires, n° 65, 2006 – TERRIER Christophe

http://www.cairn.info/revue-flux-2006-3-page-47.htm

* L’économie présentielle, un outil de gestion du territoire  in Cahiers ESPACES, numéro spécial Observation et Tourisme, 2006,   – TERRIER Christophe

www.revue-espaces.com

* Les tourismes en France, in Le Garrec M.-A. (dir.), Le tourisme en France, pages 11 à 24 INSEE-Références, 2005 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.fr/ct2-textes/presentation-stc.pdf

* Territoires, Tourisme et Statistique : le défi de la méthode, le délire de la parole, Communication au Colloque de l’Association de Sciences Régionale de Langue Française – Lyon, 2003 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.fr/ct2-textes/ct-lyon-219.pdf

* Des territoires à vivre, in BENOIT Jean Marc , BENOIT Philippe, PUCCI Daniel « La France à vingt minutes (et plus), la révolution de la proximité », éditions Belin, 2002 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/territoiresvivre.pdf

* Les Zonages et l’Europe, Annales des Ponts et Chaussées, n° 93, 2000 pages 68 à 72 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/europezonage

* L’aire urbaine : territoire de la ville ? in Pouvoirs locaux n° de juin 1998 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/aireurbaine.pdf

* Zonage de Pouvoir, Zonage de Savoir,  in « La France redécoupée, Enquête sur la quadrature de l’hexagone  » Jean Marc BENOIT, Philippe BENOIT, Daniel PUCCI – Éditions BELIN, 1998 – TERRIER Christophe

* Deux méthodes de zonage, in « Les zonages : enjeux et méthodes » Insee-Méthodes n°83, 1998 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/deuxmethodes.pdf

* MIRABELLE, in « Les zonages : enjeux et méthodes » Insee-Méthodes n°83, 1998 -TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/Mirabelle.pdf

* L’emploi se concentre en ville  in Données Urbaines (dir; D. Pumain, F. Godard), Anthropos – coll. villes, 1996 – TERRIER Christophe

* Rural : à la recherche d’indicateurs, Colloque Territoires ruraux et développement – Paris, 1994 – TERRIER Christophe

* Les villes : toujours plus tertiaires,   in Économie et statistique n°230, 1990  – TERRIER Christophe

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/estat_0336-1454_1990_num_230_1_5429

* Enjeux et pratiques des découpages territoriaux, 1789-1989 : du département à la zone d’emploi, Colloque ASRDLF Bordeaux, 1989  – TERRIER Christophe

* Recherche d’un espace de référence pour l’économie régionale : d’un concept de territoire à un concept de réseau in RERU n° 3-1989 – TERRIER Christophe

http://www.christophe-terrier.com/Articles/territoire-reseau

* Zones d’influence des villes, les méthodes d’analyse (introduction aux travaux menés à l’Insee) Séminaire Regional Sciences Studies Naples 10,11 Nov.1989 – TERRIER Christophe

* Localisation de l’emploi et périurbanisation,  11ème colloque national de géo-démographie – Montpellier, 1988  -TERRIER Christophe

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/espos_0755-7809_1988_num_6_3_1297

* Les petites communes font la majorité, In Économie Lorraine n°56, 1987 – TERRIER Christophe

* Aller travailler : toujours plus loin, in Données Sociales, 1987 – TERRIER Christophe

* Étudier le local avec l’Insee, in Données Sociales 1987 – ARMANO Cathy, TERRIER Christophe

* Centre-périphérie : concentration et débordement,  communication au colloque ASRDLF – Lisbonne, 1987 (repris dans Économie Lorraine n°61) – TERRIER Christophe

* Cadre de référence et analyse du développement – les problèmes de nomenclature spatiale, colloque Économétrie pour l’aménagement du territoire – Poitiers, 1987 -TERRIER Christophe

* Les déplacements domicile-travail en France : évolution de 1975 à 1982,  in Espace Populations Sociétés n°11, 1986 -TERRIER Christophe

* Un actif sur deux travaille hors de la commune où il réside,  in Économie et Statistique n°180, 1985 – LERY Alain, TERRIER Christophe

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/estat_0336-1454_1985_num_180_1_5006

* Quelles interactions entre emploi et migrations ?   in Économie Lorraine n°34, 1985 – TERRIER Christophe

* Rural où sont tes frontières ?  in Économie Lorraine n°33, 1985 -TERRIER Christophe

* Bassins d’emploi : découpage technocratique ou réalité vivante ? in Économie Lorraine n°19, 1983 – TERRIER Christophe

* Réalité des régions françaises,  in Économie et Statistiques n° 118, 1980 – TERRIER Christophe

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/estat_0336-1454_1980_num_118_1_4312

* MIRABELLE, in Courrier des Statistiques n° 73, 1980 – TERRIER Christophe

* Les structures de l’espace français par les migrations alternantes,  in Hommes et Terres du Nord – hors série 1981 (tome 1) actes du colloque   « migrations internes et externes en Europe Occidentale  » – Lille 16-18 octobre 1980 -TERRIER Christophe

* Une méthode d’analyse des relations communales ou la classification d’un graphe valué , in L’Informatique nouvelle n°104-105, 1979   -TERRIER Christophe

* Classification hiérarchique ascendante orientée d’un graphe valué comportant plusieurs milliers de points, avec une stratégie présentant des inversions, in Data Analysis and Informatics édité par E. Diday & al. IRIA (actes des secondes journées internationales de  l’analyse des données – Versailles Oct. 1979) -TERRIER Christophe, SINOU Bernard

* La réalité des pays lorrains d’après les déplacements domicile-travail en 1975, in Économie Lorraine n° 32, 1978 – TERRIER Christophe